MetroNews épisode 3 : Chris Weitz

10 Juin

Chris WeitzTroisième épisode de la série MetroNews dédiée à New Moon, aujourd’hui, pour vous, une interview de Chris Weitz. Demain c’est au tour de Kristen 😉

Comment on se sent lorsqu’on réalise une saga avec autant de succès ?

D’une part, c’est excitant de faire partie d’un tel succès. De l’autre c’est décourageant. Il y a tellement de fans qui ont de grandes attentes pour ce film, mais la chose est plus facile pour moi parce que j’ai hérité d’acteurs bourrés de talent. La moitié du temps je suis heureux d’être seulement une partie de ça et l’autre moitié je suis nerveux parce que j’ai peur d’être chassé et tué par des filles de 14 ans.

Quelle a été votre réaction quand on vous a offert de réaliser ce film pour la première fois ?

J’ai été surpris parce que tout est arrivé très vite, j’ai eu une semaine et demi pour décider si je le faisais ou pas. Après j’ai vu le premier film et j’ai vu le potentiel et j’ai pensé “C’est bien comme film en réalité, Kristen, Rob et Taylor ont vraiment été bons” – et c’est ce qui m’a décidé à dire oui. Après j’ai lu le livre et j’ai pensé que j’aurais pu faire une bonne adaptation. La vraie question était que je pouvais être fidèle au livre et satisfaire les lecteurs. C’est mon travail. Mon travail c’est de montrer les choses telles qu’elles sont et pas comme moi je les imagine.

Twilight a reçu des critiques parce qu’il n’était pas 100% fidèle au livre. Vous avez aussi reçu des critiques ?

C’était impossible d’être complètement fidèle au livre, à chaque page du livre parce que dans un film, il n’y a pas assez de temps. On fini toujours par couper des scènes ou à les combiner avec d’autres. Mon objectif avec ce film c’est de rester fidèle au livre et pour ça, Stephenie Meyer était la personne ressource pour nous aider. Je contrôle toujours tout avec elle pour voir si un personnage pourrait faire quelque chose ou si un détail n’est pas exact. On ne peut jamais satisfaire tout le monde mais mon objectif principal est de satisfaire les lecteurs de la saga.

Vous êtes un réalisateur très visuel. Quelle est votre vision de New Moon ?

On a une équipe fantastique pour les effets spéciaux. L’idée est d’utiliser une palette de couleurs complète, pour faire que les ombres soient foncées et que les couleurs soient plus riches afin d’expérimenter toute la gamme des émotions. L’idée c’est que le film ressemble d’une part à un cadre de style victorien narratif, avec des couleurs médiévales semblable à des bijoux comme par exemple la brillance des couleurs foncées est pour la composition classique. En d’autre terme, ce film pourra ressembler à une pellicule antique. Il y a des éléments qui incorporent les dernières technologies et il y a des choses qui sont plus dynamiques dans les scènes d’actions. Mais c’est plus Docteur Jivago que Iron Man.

Est-ce que vous pouvez nous dire en quoi New Moon est différent de Twilight ?

Je pense que nous avons la possibilité d’étendre notre champ – de la lisière de la forêt à l’Italie. Le sens de la mythologie que nous avons s’approfondit et l’histoire de base du premier film devient toujours plus compréhensible. Il y a un tas de secrets qui étaient sous-entendus dans le premier film et qui seront résolus dans le prochain film. On a un tas de surprises pour vous.

Comment avez-vous maintenu la continuité de la série ?

Nous avons cherché à maintenir une cohérence pour que rien ne semble irréaliste ou bizarre. Un des points fort des livres de Stephenie Meyer est qu’ils réussissent à transmettre la normalité de la vie des gens et du personnage principal, mais ils se nourrissent aussi des éléments surnaturels et extraordinaires. Lorsqu’on se trouve en Italie, on se trouve face à de vampires millénaires. La clé est d’exprimer tout ça d’une façon à ce que l’intrigue ne rentre pas entièrement dans l’histoire mais qu’en même temps on ait la sensation d’entrer dans un monde plus vaste. C’est un changement des règles. C’est Bella qui va sauver Edward et pas le contraire.

Est-ce que vous pouvez commenter vos choix de casting, comme pour Dakota Fanning ?

Dakota Fanning interprétera Jane qui est la plus dangereuse et la plus méchante de tous. Et c’est un rôle qu’elle interprétera bien parce que je ne pense pas que Dakota puisse être méchante ou diabolique. C’est une actrice extraordinaire et nous avons de la chance de l’avoir. Michael Sheen interprète le chef des Volturi, qui sont la loi et l’ordre dans le monde des vampires. Il est extraordinairement complet et je me sens très chanceux d’avoir dans le casting une personne de son calibre.

Pourquoi cette histoire plait autant au public ?

Il s’agit d’événements émotifs que nous avons tous vécus. Il y a tout cet aspect surnaturel mais ce dont on parle c’est plutôt de tomber amoureux pour la première fois, perdre l’amour et espérer d’être heureux à nouveau, le chaleureux pouvoir de l’amitié, devoir choisir entre la personne qui nous semble juste ou rester avec la fausse. Toutes ces choses sont universelles.

Publicités

Une Réponse to “MetroNews épisode 3 : Chris Weitz”

  1. Letizia 11 juin 2009 à 10:16 #

    J’aime beaucoup les réponses de Chris, il nous donne une bonne vision de New Moon, encore une fois vivement novembre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s